Approvisionnement en eau potable

ZurückSuite

Éléments importants de l’approvisionnement en eau potable

L’ancien château d’eau (réser­voir haut) à Sen­ninger­berg

Le “Wid­der­haus” in Hostert

Depuis 1914, l’approvisionnement en eau potable de la com­mune de Nieder­an­ven est assuré par un sys­tème com­mu­nal de dis­tri­b­u­tion. D’abord, on rassem­blait les eaux de quelques-unes des nom­breuses sources des local­ités de Hostert, Sen­nin­gen et Ramel­dan­ge dans un endroit cen­tral à par­tir duquel l’eau était con­duite dans les réser­voirs des local­ités respec­tives. Le sys­tème d’approvisionnement de la com­mune de Nieder­an­ven inclut les local­ités de Sen­nin­gen, Nieder­an­ven, Hostert, Ramel­dan­ge, Ober­an­ven, Ern­ster et Sen­ninger­berg et, en plus, les hameaux de Engelshof et Jäger­häus­gen. Avec le temps, un réseau de con­duites inter­mé­di­aires et d’appoint, reliant l’approvisionnement des dif­férentes local­ités entre elles, était mis en place.

Le réser­voir d’eau au “Bin­newé”

Con­traire­ment au site des sources à Sen­nin­gen et Nieder­an­ven, où l’eau pou­vait couler directe­ment et sans appui mécanique dans le réser­voir (col­lecteur), les eaux de source de Hostert ont dû être pom­pées par une sta­tion de pom­page, le “Wid­der­haus”, des sources plus bass­es vers le réser­voir d’eau, situé plus haut le long du “Bin­newé”.

Depuis 1973, l’approvisionnement pour Hostert est assuré en plus par un rac­corde­ment au réseau d’urgence de la SEBES (Société des Eaux du Bar­rage d’Esch-sur-Sûre).

Le nou­veau réser­voir d’eau (appelé ”champignon”) à Sen­ninger­berg

En 1936, l’ancienne sta­tion de pom­page fut rem­placée par une sta­tion à pom­pes élec­triques plus grande et plus mod­erne. Plus tard, en 1990, une sta­tion de pom­page plus grande encore fut con­stru­ite à l’entrée du cimetière.

ZurückSuite