Danger et protection

RetourSuite

Sans la coupe régulière des pelous­es demi-sèch­es comme fac­teur de sélec­tion impor­tant, des plantes ligneuses arrivent à s’installer peu à peu et les pelous­es risquent de se trans­former en maquis. Le stade final de cette trans­for­ma­tion serait une chê­naie ther­mophile et adap­tée au site.

AA-41

AA-42 AA-43
Les pins noirs et les prunelles con­tribuent à la trans­for­ma­tion en maquis

La pro­tec­tion à elle seule ne suf­fit pas pour sauve­g­arder les pelous­es demi-sèch­es à long terme. Pour empêch­er leur trans­for­ma­tion en maquis ou en forêt elles doivent être entretenues. De jeunes pins et arbustes, et en pre­mier lieu le prunel­li­er qui avec ses racines est capa­ble de don­ner nais­sance à des arbustes pio­nniers, doivent être élim­inés.

AA-44

AA-45
Mesures de débrous­saille­ment sur l’Aarnescht

RetourSuite