Wurzelwiss

RetourSuite

E_06_WW01sLa “Wurzel­wiss”, tout comme l’Aar­nescht, est une pelouse demi-sèche sur des marnes à marno­lites com­pactes, qui se dis­tingue par son arid­ité, sa pau­vreté en nutri­ments, sa richesse en cal­caire, sa faible pro­fondeur, et, vu son expo­si­tion sud-est, par sa lumi­nosité et sa chaleur.

E_06_WW04s

Le sol com­pact qui sup­porte l’eau de pluie héberge la molin­ie, une espèce rare.

Les pelous­es demi-sèch­es sont l’œuvre de  l’in­ter­ven­tion de l’homme dans le paysage. Elles font par­tie des biotopes lux­em­bour­geois les plus rich­es en espèces. Grâce aux con­di­tions spé­ci­fiques de ce biotope on y ren­con­tre des espèces ani­males et végé­tales qui sont nor­male­ment répan­dues dans les régions chaudes et sèch­es de l’Eu­rope du Sud et de l’Est. Les plantes sont bien adap­tées à leurs biotopes grâce à des mécan­ismes et des straté­gies d’adap­ta­tion spé­ci­fiques. Ain­si la plu­part des plantes de pelous­es demi-sèch­es pos­sè­dent des racines large­ment ram­i­fiées. Ce sys­tème leur per­met de s’ap­pro­vi­sion­ner en eau dans des con­di­tions de sécher­esse extrême. Elles peu­vent en out­re emma­gasin­er des nutri­ments pen­dant la sai­son froide, réserves de nou­veau mobil­is­ables au print­emps. Beau­coup de plantes des pelous­es sèch­es évi­tent une éva­po­ra­tion exces­sive grâce à leurs feuilles épaiss­es ou poilues.

Menace pour les pelouses demi-sèches

E_06_WW02s

La prop­a­ga­tion des pins noirs met en dan­ger les pelous­es demi-sèch­es.

Les pelous­es demi-sèch­es sont le fruit de l’exploitation des ter­res par l’homme. Si elles ne sont pas soignées et si elles sont lais­sées en friche, des arbres et des arbustes repren­nent le dessus: la pelouse demi-sèche se trans­forme alors en maquis. La prop­a­ga­tion des pins noirs dans la région de la «Wurzel­wiss» est une men­ace réelle pour la pelouse demi-sèche. Le pin noir a été intro­duit par l’homme pour assur­er la pro­duc­tion de bois d’ou­vrage. La trans­for­ma­tion des pelous­es demi-sèch­es en maquis est un proces­sus naturel appelé suc­ces­sion. La con­ser­va­tion des pelous­es demi-sèch­es exige un entre­tien spé­ci­fique (p.ex. l’élim­i­na­tion des arbustes et des pins noirs).

Les orchidées sont les plantes les plus connues des pelouses demi-sèches.

E_06_WW08s E_06_WW07s E_06_WW06s
Ophrys abeille Gym­nadène à long éper­on Epi­pactis de Müller

RetourSuite