Biotope “lisière de forêt”

RetourSuite

Jonction entre forêt et champs

Les lisières de forêt con­stituent une tran­si­tion entre l’intérieur de forêt obscur, uni­for­mé­ment tem­péré et humide, et le payasage ouvert exposé aux vents et aux tem­péra­tures forte­ment vari­ables. Une telle zone de con­tact entre 2 biotopes dif­férents est appelé ”biotope de lisière”. C’est un espace plus ou moins linéaire et vital pour de nom­breuses espèces ani­males et végé­tales.

La lisière de forêt idéale

Dans le cas idéal, la lisière de forêt est struc­turée en gradué. C’est le cas dans l’Aarnescht. La tran­si­tion de la forêt aux champs se man­i­feste d’abord par la diminu­tion de la hau­teur des arbres; s’y ajoute un ”man­teau” d’arbustes qui finale­ment se trans­forme en couche herbacée.

Une lisière de forêt idéale­ment graduée a plusieurs fonc­tions:

  • c’est un espace vital pour une flo­re et une faune rich­es en espèces,
  • elle pro­tège la forêt des dégâts causés par le vent et les tem­pêtes (le chablis en sera dimin­ué),
  • elle pro­tège le sol foresti­er du dessèche­ment par le vent,
  • elle pro­tège les arbres en bord de forêt de l’irradiation solaire
  • elle rehausse l’aspect paysager.

Structure d’une lisière de forêt idéale

AA-64Espaces vitaux pour animaux

Grâce à leur diver­sité végé­tale et leur richesse struc­turelle, les lisières de forêt offrent un espace vital adéquat à beau­coup d’espèces ani­males. La richesse en espèces est due au fait que dans la lisière de forêt les deux biotopes se chevauchent. Y fig­urent des espèces ani­males qui dépen­dent exclu­sive­ment de cette zone osmose qui leur four­nit un espace vital opti­mal.

Animaux typiques de la lisière de forêt

AA-65Pie-grièche AA-66Abeille AA-67Coc­cinelle
AA-70Pic épe­ich AA-71Lézard vivip­a­re AA-72Four­mis rouge
AA-68Noc­tule AA-69Punaise AA-73Orvet

RetourSuite