Le château de Senningen

RetourSuite

Le château de Sen­nin­gen jouit aujourd’hui d’une répu­ta­tion mon­di­ale comme cen­tre de con­férence.

SE_02_SS01s

Le moulin Lam­ort — pre­mier et dernier moulin à papi­er de la com­mune de Nieder­an­ven

Au cours des siè­cles ce site his­torique, con­sti­tué d’un bâti­ment prin­ci­pal et d’un bâti­ment adja­cent à deux ailes, a été témoin d’une his­toire mou­ve­men­tée. L’origine de cette his­toire est mar­quée par la con­struc­tion du moulin à papi­er de Sen­nin­gen  sur le site de la pro­priété de la famille Wiltheim, prob­a­ble­ment vers la fin du 17 ième siè­cle. Des moines avaient con­stru­it ce lieu de pro­duc­tion pour leur besoin crois­sant en papi­er.

En face de l’usine à papi­er qui était dotée de 3 moulins se trou­vait un bâti­ment sup­plé­men­taire qui ser­vait de loge­ment au pro­prié­taire d’usine, aux ouvri­ers et au bétail. Ce qui fut prob­a­ble­ment décisif pour le choix du site était la forte  pente du Sen­ninger­bach qui coulait vers la val­lée et qui action­nait en même temps plusieurs moulins du voisi­nage.

Les Maîtres du moulin

SE_02_SS07Le des­tin du moulin de Sen­nin­gen est lié aux noms de quelques familles de pro­duc­teurs de papi­er con­nues: p. Ex.: Pierre Bour­geois (1690–1783) immi­gré français. C’est lui qui con­dui­sait les travaux d’extension du moulin à papi­er. Bour­geois assur­ait aus­si la répa­ra­tion du com­plexe détru­it par un grand incendie en 1750. Les 2 bâti­ments brûlés jusqu’aux murs extérieurs furent recon­stru­its et la mai­son d’habitation érigée en style clas­si­ciste.

LamortJacques Lam­ort (1785–1856) est con­sid­éré comme le plus impor­tant des pro­prié­taires de l’usine à papi­er de Sen­nin­gen. Sous la direc­tion de cet entre­pre­neur act­if et inno­vatif, la pro­duc­tion atteignait son max­i­mum. Il gérait plusieurs moulins dans les envi­rons et mécan­i­sait la pro­duc­tion de papi­er de Sen­nin­gen. Sur son ini­tia­tive les sources du “Sen­ninger­bach” furent canal­isées ce qui aug­men­tait la force de l’eau.

Du moulin au château

Des dif­fi­cultés économiques et des con­flits famil­i­aux entraî­naient la fer­me­ture de l’usine à papi­er en 1882. Dans la même année l’industriel Ernest Der­vaux acquit l’ancien site de pro­duc­tion. C’est durant cette péri­ode que le site attrac­t­if a pris son aspect actuel. L’usine fut démolie et la mai­son de maître trans­for­mée en château. Un grand étang doté d’une fontaine fut amé­nagé der­rière le château. A la mai­son prin­ci­pale on rat­tachait 2 ailes nou­velles de style néo­goth­ique. Le site entier se trans­for­mait en parc avec des zones de ver­dure éten­dues et avec une grande var­iété d’arbres en par­tie exo­tiques.

SE_02_SS08s

Le château de Sen­nin­gen, aujourd’hui cen­tre inter­na­tion­al de con­férence dans un parc char­mant

Entre 1940–45 le château de Sen­nin­gen était util­isé par l’occupant nazi comme mai­son de con­va­les­cence pour artistes. En 1952 l’Etat lux­em­bour­geois acquit l’entièreté du site pour l’administration mil­i­taire.

SE_02_SS04En 1990–91 de nou­velles trans­for­ma­tions furent entre­pris­es dans le cadre de la prési­dence européenne lux­em­bour­geoise. En plus de sa fonc­tion comme cen­tre inter­na­tion­al de con­férence, le château de Sen­nin­gen héberge depuis 1968 le cen­tre de télé­com­mu­ni­ca­tions de l’Etat lux­em­bour­geois.

RetourSuite