Panorama et randonnées

RetourSuite

07_NA_AV (18)

07_NA_AV (19)

07_NA_AV (17)A par­tir de Nieder­an­ven, on peut suiv­re un chemin rur­al bien entretenu qui mène à Ern­ster en pas­sant par l’Engelshaff, reliant ain­si les extrémités nord et sud de la com­mune. Une par­tie de ce chemin suit le tracé de la route romaine Nieder­an­ven – Olin­gen.

07_NA_AV (2)

La com­mune est par­cou­rue par un dense réseau de chemins.

Ober­an­ven, Aar­nescht et Nieder­an­ven sont les points de départ de plusieurs sen­tiers vers le «Grousse­bësch», à l’ouest de la com­mune. Ils y rejoignent des chemins de ran­don­née de Roodt/Syre et relient ain­si les chemins de Nieder­an­ven à ceux de la com­mune voi­sine, Bet­z­dorf. Une piste de jog­ging a égale­ment été amé­nagée dans le «Grousse­bësch».

07_NA_AV (15)

Zone indus­trielle “Bombicht”

En regar­dant vers le sud, on aperçoit, der­rière le vil­lage de Nieder­an­ven, la zone indus­trielle de «Bombicht», en activ­ité depuis 1997. Instal­lée dans la val­lée de la Syre, elle béné­fi­cie d’un accès direct à l’autoroute Lux­em­bourg – Trèves. Plus ou moins 20 entre-pris­es y sont actuelle­ment instal-lées, sur presque 4 ha.

Buttes temoins “Widdebierg/Krékelsbierg”

07_NA_AV (6)

Le nom « Krékels­bierg » vient de « Kreck­eln ». Ce sont les fruits, petits et bleus, du prunier sauvage, une espèce que l’on trou­ve rarement de nos jours.

Le «Wid­de­bierg» et le «Krékels­bierg» sont deux buttes témoins reliées par une arête, situées devant le mas­sif du grès de Lux­em­bourg, à l’est du Grünewald. Hautes de 386 m au-dessus du niveau de la mer, elles domi­nent la val­lée de la Syre et le paysage ondu­lant du Keu­per envi­ron­nant.

Elles for­ment de pré­cieux réser­voirs d’eau de source, util­isés en par­tie pour l’approvisionnement en eau potable.

07_NA_AV (4)

Espèces rares de plantes et d’animaux dans la réserve natu-relle «Widdebierg»

07_NA_AV (11) 07_NA_AV (10) 07_NA_AV (12) 07_NA_AV (13)

Le «Wid­de­bierg» est classé réserve naturelle en rai­son de ses pré­cieux biotopes
(p. ex. verg­ers hautes-tiges, bois, haies et prairies mai­gres)
et de ses espèces ani­males et végé­tales rares.

07_NA_AV (14)

Fig­ure de bronze repré-sen­tant un fauve attaquant une autruche, décou­verte dans le sanc­tu­aire romain du «Wid­de­bierg»

De plus, les décou­vertes d’époque gal­lo-romaine (en par­ti­c­uli­er le sanc­tu­aire romain) font du “Wid­de­bierg” un site archéologique très intéres­sant.

 

 

 

 

RetourSuite